signe de néon audacieux, la confiance

 

Les 3 fondamentaux de la confiance vocale 

Vous vous inquiétez pour la présentation que vous devez faire prochainement ? Vous savez ce que vous voulez dire, mais êtes vous sûr que votre public comprendra le message ? C’est peut-être votre voix qui vous trahit. Une chose est sûre : si votre voix ne vous soutient pas dans l’expression de vos idées clés, votre public pourrait bien s’ennuyer ou se distraire. Dans ce cas, il est peu probable qu’il retienne l’information ou reparte avec une impression positive de votre argumentaire.

Avant de commencer à travailler sur votre technique vocale, il est crucial de rendre votre histoire aussi convaincante que possible. Faites participer l’auditeur en racontant votre histoire d’une manière accessible : utilisez des anecdotes et des analogies avec des situations comparables et plus familières pour alléger l’information technique le cas échéant. Pour chaque point clé, veillez à présenter clairement le sujet. Répétez une version condensée ou simplifiée pour conclure chaque point clé. Utilisez des phrases plus courtes et un langage plus familier.

Mais quelle que soit la qualité de l’écriture de votre présentation, une présence vocale terne et sans vie ne fera rien pour faire avancer votre cause. Pire encore, la nervosité et le manque de confiance peuvent sérieusement éroder votre capacité à faire passer vos informations de manière convaincante. C’est là que la formation vocale peut vous permettre d’acquérir des compétences pratiques pour vous assurer de ne pas nuire à votre impact.

Il y a 3 domaines clés de la présence vocale qui peuvent être développés pour augmenter significativement votre impact vocal. Examinons-les brièvement ici.

1. Corps 

La posture et le souffle sont le fondement d’une voix ancrée. Souvent, nous ne sommes pas du tout conscients de l’impression que notre posture donne sur notre public. Mais saviez-vous que la façon dont vous alignez votre colonne vertébrale peut aussi avoir un impact énorme sur le son de votre voix ? Une colonne vertébrale voûtée restreint le mouvement du diaphragme, muscle flexible en forme de parachute, qui nous permet de respirer efficacement pour la parole. Une coordination optimale de la respiration soutient le son produit par les cordes vocales et nous permet de maintenir un son clair et continu pour l’articulation de la parole.

Si vous avez du mal à atteindre la fin d’une phrase, si votre voix s’interrompt pendant que vous parlez ou bien que vous avez du mal à vous faire entendre, vous pourriez bénéficier de quelques exercices guidés pour ancrer votre voix par une posture et une coordination respiratoire.

2. Diction 

Une élocution claire dépend aussi des muscles de l’articulation qui façonnent les sons de la parole. Une fois que le son de la voix est produit au niveau des cordes vocales, il résonne à l’intérieur de la cavité de la bouche. Les « articulateurs », les parties mobiles de la bouche,  » jouent  » le son en le guidant vers différentes surfaces pour produire des voyelles et des consonnes. Un discours clair commence par la position précise de la langue et du palais mou pour canaliser la voix vers la bonne caisse de résonance, c’est-à-dire le palais dur, les lèvres, les dents ou la cavité nasale. Si votre diction manque de musculature ou si vous parlez une langue étrangère, il se peut que vous soyez mal compris. Après une évaluation professionnelle de votre discours, une formation spécialisée peut améliorer la précision des sons vocaux ciblés et vous permettre de vous exprimer de façon intelligible et fluide.

3. Musicalité

Qu’est-ce qui rend une voix attrayante ? Les individus varient considérablement dans leur utilisation de la mélodie et du rythme pour aider au sens. Certains orateurs peuvent être réticents à varier les aigus et les graves de leur voix car ils craignent qu’elle ne soit trop flamboyante. Cependant, l’anglais en particulier, utilise la hauteur des notes et le volume pour attirer l’attention sur les syllabes clés (contrairement au français). Les présentateurs efficaces en anglais font aussi varier la mélodie pour mettre en évidence les mots clés de leur message. En effet, les auditeurs anglais sont tellement conditionnés à entendre ces rythmes et mélodies dans les phrases que sans eux, ils risquent de perdre le fil de vos arguments ! Le tempo, le rythme et les pauses jouent également un rôle clé en donnant suffisamment de temps à votre auditoire pour traiter le contenu du message . Ils permettent aussi à votre argument d’avoir un impact émotionnel accru. Encore une fois, un professionnel de la parole qualifié analysera votre prestation vocale et vous proposera des exercices pratiques pour sensibiliser votre oreille musicale et apprendre à  » jouer  » votre voix de façon optimale.